Densifier les villes et les rendre plus agréables

« Comment densifier nos villes en les rendant plus agréables à vivre ? ». Un sujet formulé comme un double défi que les participants, experts ou non pour la plupart de l’aménagement ou de l’urbanisme ont relevé avec enthousiasme et imagination. Les membres du Conseil de développement sont venus en nombre mardi 5 juillet au siège de la Métropole pour un premier atelier de travail sur ce thème. 

Un sujet complexe à la croisée de plusieurs champs d’intervention de la Métropole. Il faut loger les habitants, développer l’activité économique, prendre en compte la demande de nature des métropolitains, et limiter la consommation des espaces naturels et agricoles (3600 hectares métropolitains ont été artificialisés entre 2009 et 2017 dont deux tiers d’espaces agricoles).

 

La densification est-elle la solution ? Quelles sont ses avantages, ses inconvénients ?

Les participants ont été invités à réfléchir en groupe en reconsidérant leur point de vue personnel : verraient-ils la densification de la même manière s’ils étaient un élu à l’urbanisme, un étudiant, un membre d’une famille nombreuse, un chef d’entreprise…), et s’ils habitaient ou travaillaient dans un village, une ville moyenne, le quartier d’une grande ville, en zone urbaine, à la campagne, etc. 

Une seconde réunion se déroulera en septembre. Elle s’appuiera sur les premiers résultats de cette séquence pour leur permettre de formuler les premières orientations.

Un thème qui fait écho à la rencontre flash du mardi 12 juillet « agriculture et autonomie alimentaire » où la préservation des terres agricoles sera entre autres sujets au cœur des réflexions.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest